4 astuces pour réussir votre randonnée à vélo

astuces randonnees velo
astuces randonnees velo

Pédaler à travers un pays, un continent ou même le monde tout entier, cela vous dit ? Eh bien, vous n’êtes pas seul ! De plus en plus de personnes tentent cette aventure insolite.

Effectuer du cyclotourisme constitue une expérience économique et écologique. La bicyclette redonne au paysage sa pleine dimension, appelle à l’introspection et favorise les rencontres.

Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’être un athlète aguerri pour prendre la route sur deux roues. Tout repose sur votre préparation et votre capacité d’adaptation. Voici 4 astuces pour réussir votre randonnée à vélo !

1. Entraînez-vous au vélo avant de partir

Lors d’une randonnée à vélo, vous constituez le principal moteur. Pour que le voyage en VTT aille au bout, vous devez effectuer une préparation physique. Si vous souhaitez partir pour une longue échappée, sélectionnez d’abord un thème.

Vous avez par exemple le choix entre Mer et océan, Vignoble ou Côté montagne. Vous pouvez voir notre site pour découvrir plus de possibilités. Vous devez ensuite suivre un entraînement en conséquence, même s’il n’est pas nécessaire d’y aller trop fort ! L’idéal serait d’éviter cette grande aventure si vous n’avez pas arboré une tenue de sport depuis quelques années.

Pour déterminer vos capacités, limiter le risque d’incident et réussir votre randonnée à vélo, n’hésitez pas à passer un examen médical !

2. Dénichez le maximum d’informations sur votre itinéraire

Autre astuce pour réussir votre randonnée en deux-roues, prenez connaissance du nombre de kilomètres que vous allez parcourir.

Sur Evazio : voyage à vélo, les voyageurs peuvent par exemple obtenir la distance exacte en aller-retour à l’aide d’un simulateur. N’hésitez pas aussi à vous renseigner davantage sur les idées de circuit ou consulter les avis et suggestions des internautes sur les forums.

Et si vous êtes un passionné de cyclo découverte, vous pouvez toujours fouiller du côté des cartes interactives. Elles constituent une véritable mine d’informations sur les parcours en pente, les dénivelés et les voies sécurisées entre autres.

3. Prenez les bons équipements avant de monter sur la scelle de votre vélo

À présent que vous connaissez à peu près ce qui vous attend au cours de votre escapade cyclo, vous devez penser aux vélos. Bien entendu, la sécurité, le confort et l’ergonomie occupent une place de choix ! Puisque vous envisagez de rouler sur de longs trajets, optez pour des VTT ou vélos tout chemin.

Même si vous n’en possédez pas un, la location d’un engin assuré constitue une bonne alternative ! Avant de commencer l’aventure, effectuez des vérifications sur le gonflage des pneus, la qualité des freins, l’état des vitesses et la solidité des selles. Choisissez un vélo équipé d’une remorque au cas où vous envisageriez de partir avec des enfants en bas âge.

4. Emportez uniquement le strict nécessaire lors de votre voyage à bicyclette

Le voyageur débutant dans le cyclotourisme fait souvent l’erreur de partir trop chargé. Durant le trajet, son vélo semble alors trop lourd et la balade dans la nature devient très vite un parcours du combattant !

En réalité, pour s’engager dans de longs voyages à vélo, la satisfaction des besoins primaires suffit. Vous ne devez donc pas vous surcharger de bagages dans l’espoir de jouir de toute la splendeur des paysages.

Contentez-vous d’une petite pharmacie pour les urgences et de quelques outils d’entretien. Vous devez emporter un jeu de clés Allen, un kit de réparation pour crevaison, ainsi que des tournevis plats et cruciformes. N’oubliez pas de prendre le style de vêtements qui convient au climat des régions à traverser et un ravitaillement pour éviter les creux !

En définitive, réussir une randonnée à vélo repose sur des astuces simples. Par ailleurs, vous devez toujours ficeler un plan B, notamment si vous préférez pédaler par beau temps. Intégrez par exemple des journées supplémentaires, car les prévisions météorologiques sont souvent aléatoires !