Découvrez le circuit de la Ferté-Gaucher

ferté gaucher
ferté gaucher

Considéré comme le plus grand circuit automobile de l’île de France, le circuit de la Ferté-Gaucher est réputé pour accueillir des compétitions officielles, notamment des compétitions en Rallycross. Le village Lohéac qui l’abrite dispose aussi d’un musée qui réunit des centaines d’automobiles de toutes les époques. Découvrez dans cet article, le circuit de la Ferté-Gaucher.

Circuit de la Ferté-Gaucher : un circuit mythique

Compté parmi les circuits emblématiques dans l’ouest de la France, le circuit de la Ferté-Gaucher a été créé par l’ancien pilote automobile Michel Hommell. Entièrement sorti de terre dans les années 70, ce circuit est littéralement le symbole de l’amour des sports mécaniques. Piste homologuée, il mesure environ 2.2 km de longueur sur 9 m de largeur. Il accueille une partie asphaltée et un espace pour le Quad, le Karting, le 4 x 4 et le Rallycross.

Si le circuit est sorti de terre dans les années 70, la piste actuellement exploitée pour les stages de pilotages et les compétitions sportives a été construite en 1986. Elle est caractérisée par une longue ligne droite d’environ 550 m, des chicanes, des belles courbes et une succession de virages rapides et lents. Cette piste est beaucoup appréciée, notamment par les pilotes pour sa technicité et sa rapidité. En gros, cette piste est le terrain de jeu parfait pour découvrir le bonheur du pilotage et pour effectuer un baptême de pilotage accompagné d’un pilote expert. C’est la piste idéale pour réaliser un parcours Drift.

Circuit de la Ferté-Gaucher : berceau du Rallycross en France

En interrogeant l’histoire, le circuit de la Ferté-Gaucher n’est pas un circuit ordinaire. En effet, le 5 septembre 1976, ce circuit a accueilli la toute première compétition de rallycross en France. Ceci constituait un événement inédit qui avait rassemblé environ dix mille spectateurs. Ces derniers étaient enthousiastes à l’idée de suivre pour la première fois la discipline du Rallycross venue tout droit d’Angleterre. Et depuis, le circuit de la Ferté-Gaucher accueille la manche française du championnat mondial de Rallycross F1A.

Les activités possibles sur le circuit de la Ferté-Gaucher

Tout comme la quasi-totalité des circuits automobiles, le circuit de la Ferté-Gaucher accueille des stages de pilotage. Vous pouvez y rouler avec différents types de voitures telles que les GT, Ferrari 458 Italia, Ferrari F8 Tributo, Lamborghini Huracan Performante, Porsche Cayman GT4. Le circuit de la Ferté-Gaucher accueille aussi les Porsche 991 GT3 RS, Alpine A770S, Audi R8 V10, etc. Il vous permet aussi de faire des stages de pilotage en monoplace en Formule FR 2000 ou encore en Formule Campus.

En plus des stages de pilotage, le circuit permet aussi de profiter d’un baptême de pilotage à partir de 16 ans (côté passager). Vous pouvez également y organiser des soirées à thème, des séminaires d’entreprise ou même des déjeuners avec animation. Vous y trouverez des infrastructures magnifiques avec parkings, salons, et même des bornes de recharge électriques.

Le musée automobile du village Lohéac

Village de Bretagne, Lohéac est devenu populaire grâce au circuit de la Ferté-Gaucher qu’il abrite. Ce village accueille chaque jour des amateurs de sports mécaniques et de voitures. En dehors du circuit légendaire qu’il abrite, Lohéac dispose d’un musée de l’automobile.

Incontournable, ce musée de l’automobile est un véritable manoir de l’automobile et des vieux métiers. Il est situé sur la route de Lieuron, mesure environ 15 000 m² et dispose d’une importante collection privée de 450 modèles de véhicules. Cette collection est composée de voitures “ancêtres”. Par exemple, la De Dion-Bouton de 1899, des voitures d’après-guerre et des véhicules des années 20. Vous y trouverez aussi un espace spécialement réservé pour les voitures de course.

En plus de l’incroyable collection de véhicules, le musée met également en valeur le patrimoine culturel local. Il a réservé une place particulière aux vieux métiers. Vous y découvrirez des reconstitutions fidèles du quotidien du coiffeur, du chapelier, du boulanger et du boucher lorsque le secteur de la voiture était à ses prémices.