Les parties les plus importantes de la mosquée de Cordoue

cordoue mosquee parties importantes
cordoue mosquee parties importantes

Si vous voulez connaître en détail chacune des parties de la mosquée de Cordoue, restez dans ce post ! Nous détaillerons chacune des curiosités et l’histoire que vous pouvez trouver à l’intérieur de la célèbre Mosquée-Cathédrale de Cordoue, allez-y et plongez dans cette belle Mosquée !

Avant de commencer, nous voulons vous recommander cette visite guidée de la cathédrale de Cordoue, ne la manquez pas, elle a de nombreuses critiques positives et dure environ une heure.

Principales parties de la mosquée de Cordoue et ses fonctions

La construction de l’ancienne mosquée a commencé en 784. Il s’agit du premier bâtiment érigé par les musulmans dans la péninsule, face au fleuve Guadalquivir. Il est facile de distinguer deux parties, l’une est la cour où l’on trouve différents éléments tels que le minaret, le clocher, et l’autre est l’intérieur de la mosquée, qui est divisé en cinq parties principales. Chacune de ces parties de la mosquée a une grande histoire, qui est détaillée ci-dessous.

Clocher

C’est Abd al-Rahman III qui a érigé la tour que nous connaissons aujourd’hui, afin d’appeler les fidèles à la prière. Plus tard, en 1593, le propriétaire de la mosquée a décidé de remodeler la tour, grâce au projet de l’architecte Hernán Ruiz III, qui a enveloppé la tour d’un mur solide entourant les cloches. Des années plus tard, Gaspar de la Peña s’est chargé de réparer les dommages que le temps avait causés à la tour, mais ce ne fut pas la dernière modification apportée à ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de Tour de la Cloche, puisqu’il y en eut plusieurs entre les XVIe et XVIIIe siècles.

Aujourd’hui, il s’agit d’une tour avec un corps principal surmonté d’une terrasse et, au-dessus, un corps plus étroit se terminant par une coupole. Le minaret était décoré de quatre paires d’arcs en fer à cheval. Des modèles de son aspect original sont exposés dans la tour de Calahorra et au musée archéologique de Cordoue.

Depuis la tour, vous pouvez profiter de belles vues sur la ville de Cordoue et notamment sur le vieux quartier.

Cour de la mosquée de Cordoue

Le Patio de los Naranjos avait des arcs en fer à cheval sur les côtés extérieurs et avait plusieurs fonctions, il a été utilisé comme école, palais de justice…etc.

Aujourd’hui, il s’agit d’une enceinte paysagée, composée de trois espaces carrés avec une fontaine dans chacun d’eux, couverte de végétation où prédominent les orangers, bien que l’on puisse également trouver une variété d’autres arbres tels que des palmiers.

Si vous êtes intéressés par les différentes parties de la mosquée, nous vous laissons avec ce post sur les endroits où acheter des billets pour la mosquée de Cordoue. Allez-y !
Forêt de colonnes

Cette partie est sans aucun doute l’une des plus remarquables de l’intérieur de la mosquée, car vous y trouverez 1 300 colonnes de marbre, de jaspe et de granit avec des bases et des chapiteaux sculptés. Ils soutiennent également 760 arcs en fer à cheval bicolores. Beaucoup d’entre eux ont été fabriqués pour ce sanctuaire, bien que d’autres aient été apportés des ruines romaines et wisigothiques de Cordoue.

Cette partie de la mosquée vous laissera sans doute impressionné.

Chapelle de Villaviciosa

Il s’agit de la première construction chrétienne importante de la mosquée, construite sous le règne d’Alhaken II, qui a servi de chapelle principale jusqu’à la construction de la cathédrale actuelle.

Elle a été transformée à la fin du XVe siècle, devenant une nef avec des arcs en ogive et des moulures gothiques couvertes par des arcs en plein cintre. D’autre part, les arcs en fer à cheval de la mosquée avec leurs colonnes respectives ont été respectés sur l’un de ses côtés.

Dans ce billet, nous allons vous montrer comment visiter la mosquée : les meilleurs conseils, pour ne manquer aucun détail.

Chapelle du Sagrario

Il s’agit d’une chapelle rectangulaire divisée en trois nefs et couverte d’une voûte à nervures, conçue par les architectes Hernán I et III. Sa renommée est due aux peintures sur ses murs, réalisées en 1583 par le peintre César Arbasia. Elle sert également de chapelle et de librairie du chapitre. On y trouve également la présence des saints martyrs de Cordoue, disposés trois par trois et accompagnés d’affiches présentant les détails de leur vie.

Cathédrale de Cordoue

La cathédrale est située à l’intérieur de la mosquée, ce qui en fait un monument unique au monde, puisqu’il vous permet d’apprécier différents siècles d’histoire au même endroit, c’est vraiment fascinant. Cependant, lorsque la construction de la cathédrale à l’intérieur de la mosquée a commencé, elle a suscité de nombreuses controverses. Les parties les plus remarquables sont le maître-autel, le transept et le chœur.

Mihrab de la mosquée

Situé derrière le mur de la Quibla, il indique au fidèle musulman la direction de la Mecque. Il s’agit de l’une des parties les plus importantes de la Grande Mosquée de Cordoue, considérée comme un lieu sacré. Il s’agit d’une petite pièce heptagonale couverte par une voûte octogonale en plâtre, vers laquelle tout le monde se tourne en entrant dans cette belle mosquée. Sa porte comporte un arc en fer à cheval largement décoré de mosaïques et de formes géométriques combinées à des inscriptions de versets du Coran.

Ce qui est le plus frappant, c’est sa décoration extérieure en marbre, où l’on peut apprécier la grandeur qu’avait Cordoue dans le passé.