Voyage aux USA : fin du « travel ban »

voyage usa travel ban
voyage usa travel ban

La pandémie de la Covid-19 a occasionné, dans la plupart des pays du monde, la prise de certaines dispositions, notamment en ce qui concerne les conditions de voyage. Les États-Unis ne sont pas restés en marge de ces changements, avec la décision du Travel Ban (interdiction de voyage), qui a suscité de nombreuses polémiques. Aujourd’hui, cette décision est suspendue, mais il reste important de comprendre ses implications, et les nouvelles dispositions à prendre pour voyager aujourd’hui vers les USA.

En quoi consiste le Travel Ban ?

Le Travel Ban est une interdiction de voyager instaurée par le gouvernement des États-Unis le 11 mars 2020. Cette ordonnance du chef d’État de l’époque (Donald Trump) visait essentiellement à contenir la situation de crise liée à la pandémie de la Covid-19. Le Travel Ban interdisait l’accès au territoire des États-Unis à toute personne provenant de l’espace Schengen, y compris l’Irlande et le Royaume-Uni. D’autres pays comme la Chine, l’Inde et le Brésil ont aussi été ajoutés dans la loi du Travel Ban au fil du temps. Au total, une quarantaine de pays étaient concernés par cette interdiction.

La provenance des voyageurs était vérifiée sur 14 jours, avant l’entrée ou la tentative d’entrer aux USA. Pour contourner cette loi, la méthode employée par plusieurs voyageurs consistait à passer 14 jours dans un pays non concerné par le Travel ban, avant de rejoindre les États-Unis. Toutefois, cette méthode n’était pas accessible pour tout le monde, car elle demandait de débourser un budget important. Certains voyageurs procédaient aussi avec une demande d’Exception d’Intérêt National (NIE), dont les critères d’éligibilité sont devenus plus stricts au fil du temps.

Après l’annonce présidentielle de mars 2020, une nouvelle proclamation a été faite le 31 décembre 2020, pour renforcer les termes du Travel Ban. Cette dernière porte sur la suspension de l’entrée des immigrants et non-immigrants qui représentent potentiellement un risque, pour la bonne santé du marché du travail américain. Initialement prévu pour ne durer que 30 jours, ce n’est qu’en novembre 2021, soit un an et demi après, que le Travel Ban a finalement été levé. Le pays ouvre désormais ses frontières aux voyageurs vaccinés et qui possèdent un test PCR négatif, réalisé au moins 72 heures avant la date de départ.

Qu’est-ce que l’ESTA pour les USA ?

L’Electronic System for Travel Authorization (ESTA) est un document électronique qui donne aux ressortissants de certains pays exemptés de visa, l’autorisation d’entrer sur le territoire des USA. Il est réservé aux voyageurs qui envisagent un séjour de moins de 90 jours et ceux qui transitent par le pays. Le programme ESTA est entré en vigueur depuis août 2008 et est devenu obligatoire le 12 janvier de l’année suivante. Il concerne les ressortissants de 38 pays situés un peu partout dans le monde et ayant signé le Visa Waiver Program (VWP).

L’ESTA pour les USA ne donne pas l’autorisation d’exercer une activité rémunérée sur le territoire des États-Unis. Il est valide deux ans après son obtention ou jusqu’à la date d’expiration de votre passeport (si celle-ci est antérieure aux deux ans). Il faut noter que l’exemption de visa ESTA USA peut être utilisée pour plusieurs entrées dans ce pays. Comme vous pouvez le voir sur france-esta.fr, plusieurs étapes permettent d’obtenir l’ESTA USA depuis chez vous.

Comment obtenir l’ESTA ?

La démarche pour obtenir l’ESTA se fait entièrement en ligne et donc de n’importe où dans le monde.

Préparez les pièces à fournir

À l’instar d’un visa ordinaire, l’ESTA s’obtient sur présentation de certaines pièces justificatives. Préparer ces pièces vous permet d’aller plus vite dans la procédure d’obtention de votre autorisation électronique. Vous avez en effet besoin d’une version électronique ou biométrique de votre passeport en cours de validité, de votre billet d’avion (aller-retour) et d’une adresse mail fiable et valide. D’autres pièces justificatives peuvent être requises en fonction des caractéristiques de votre voyage. Si vous envisagez par exemple de voyager avec votre animal de compagnie, vous devez fournir son carnet de santé (accompagné d’un certificat) et son carnet de vaccination à jour.

Remplissez le formulaire de demande

Une fois que vous avez rassemblé l’intégralité des pièces à fournir, vous pouvez remplir le formulaire de demande en ligne. Celui-ci se trouve sur le site officiel entièrement dédié à cette procédure aux États-Unis. La fiche électronique pour demander l’ESTA USA se présente sous plusieurs volets. Le premier volet concerne vos informations personnelles, notamment vos noms et prénoms, votre numéro de téléphone et votre date de naissance. Le second volet renseigne sur votre voyage. Vous devez indiquer à ce niveau votre numéro de passeport, le numéro du vol que vous envisagez de prendre et votre ville de départ.

Le troisième volet se présente sous forme d’une série de 10 questions avec des réponses au choix (oui et non). Ces questions concernent votre état de santé, votre passé judiciaire et votre rapport à la loi américaine.

Veillez à faire très attention aux informations que vous saisissez dans le formulaire au risque que l’accès au pays vous soit refusé. Pour les informations comme les noms et prénoms, assurez-vous de respecter l’ordre tel qu’inscrit sur votre passeport. Avant d’envoyer le formulaire de demande, n’hésitez pas à le relire plusieurs fois après l’avoir rempli pour vous assurer de la conformité des informations saisies.

Payez les frais de l’ESTA USA

Des frais de traitement sont requis pour la délivrance de l’autorisation ESTA pour entrer aux États-Unis. Il s’agit de 21 $ soit environ 18 € qui restent inchangés, quel que soit le motif de votre voyage (tourisme ou d’affaires). Ces frais peuvent être réglés par carte bancaire.

Patientez et récupérez le document

La durée pour l’établissement d’un ESTA est de 72 heures, après la date d’introduction de la demande auprès des autorités américaines. Nous vous recommandons alors de faire cette formalité bien avant votre date de voyage (deux semaines au moins). En effet, si votre ESTA est refusé, vous aurez suffisamment du temps pour faire la procédure de demande de visa classique. Cela vous permet d’anticiper les éventuels problèmes qu’il pourrait y avoir et de voyager en toute sérénité.

Une fois que votre ESTA USA est établi, vous le recevrez à l’adresse mail que vous avez précédemment renseignée dans le formulaire. Vous n’avez pas besoin d’imprimer ce document pour le garder sur vous. Il faut aussi garder à l’esprit que l’ESTA est valide pendant 90 jours après le jour de votre entrée sur le territoire des USA. Par ailleurs, lorsque vous quittez les USA pour visiter le Mexique, le Canada ou bien d’autres pays d’Amérique, votre ESTA USA n’est plus valable.

En définitive, les USA sont désormais ouverts aux voyageurs internationaux après la période du Travel Ban. Néanmoins, pour avoir accès à ce territoire, vous devez remplir certaines formalités importantes. Parmi ces dernières figure l’ESTA USA qui est une exemption de visa réservé à des touristes ressortissants de certains pays bien déterminés.