Comment faire un Safari au Kenya?

kenya safari
kenya safari

Le mot « safari » en swahili signifie voyage, et pourrait se résumer à un voyage ou une expédition pour voir les animaux sauvages dans les différents parcs naturels où ils se trouvent. Lorsque je suis arrivé au Kenya, je n’avais aucune idée de ce qu’étaient les safaris, je savais seulement qu’ils permettaient de voir des animaux sauvages et qu’ils étaient réputés pour coûter très cher. Et sans le vouloir, je me suis retrouvé dans le pays du monde où se déroulent les meilleurs safaris, où il est le plus facile de voir la vie sauvage et où ont été tournés la plupart des documentaires pour la télévision, ceux devant lesquels nous nous sommes endormis après le déjeuner. Qui ne s’est pas endormi en les regardant à un moment ou à un autre ?

Au Kenya, les parcs naturels les plus importants et les plus visités sont : Amboseli, Samburu, Nakuru, Tsavo et Masai Mara. Presque tous les circuits tournent autour de ces parcs, mais celui qui remporte la palme est le Masai Mara, célèbre pour sa population de lions et le seul qui offre la possibilité de voir les « Big Five » (lion, léopard, éléphant, buffle et rhinocéros) – à voir absolument !

Comment partir en safari

– Par vous-même

Louez une voiture à Nairobi, réservez un logement (si vous partez en tente, vous n’avez même pas besoin de réserver), payez l’entrée du parc et c’est tout, « sentez-vous libre » de voir les animaux. Ne convient qu’aux aventuriers. Il est conseillé de savoir comment changer les roues de votre 4x4et d’avoir des notions de mécanique.

– Semi-organisé

Vous pouvez louer à Nairobi les services d’un minivan 4×4 ou d’un Land Cruiser avec chauffeur et vous effectuez les réservations par le biais de Booking ou directement auprès de l’établissement où vous souhaitez séjourner. Vous payez les droits d’entrée dans les parcs lorsque vous arrivez à la porte d’entrée. Une autre solution, la moins courante, consiste à trouver un moyen de se rendre dans les parcs par les transports en commun et, une fois à l’entrée du parc ou dans l’établissement d’hébergement où vous séjournez, à demander un chauffeur avec une voiture pour vous faire visiter le parc et vous montrer les animaux. La location d’un minivan 4×4 est l’un des moyens les moins chers si vous partez en groupe et que vous parvenez à remplir un van (7 places maximum) et à obtenir un hébergement bon marché (rappelez-vous que tous les parcs ont des aires de camping).

– Organisé

La plus courante, par le biais d’une compagnie de safari ou d’une agence de voyages, vous décidez des parcs que vous voulez voir, du type de transport pour vous emmener et du type d’hébergement où vous voulez dormir. Dans le cadre de cette option, nous pouvons distinguer deux façons de procéder : privée ou collective.

– Safari privé

Vous réservez l’hébergement et l’itinéraire que vous souhaitez effectuer auprès d’une agence de voyages ou d’une société de safari. Ils vous donnent le choix entre les différents camps ou lodges Tend avec lesquels ils travaillent et vous conseillent sur l’itinéraire à suivre. Il s’agit généralement de l’option la plus onéreuse car ils font tout pour vous et votre groupe est seul dans le véhicule sans partager avec quelqu’un d’autre.

– Groupe

C’est l’une des façons les moins chères de faire des safaris. Vous partez dans un minivan 4×4 de 7 places avec un toit pliant, l’hébergement est tente de campement et l’itinéraire est déjà fixé.

Les itinéraires sont les suivants :

  • Masai Mara N.R. – 3 jours
  • Masai Mara N.R. + Nakuru N.P. – 4 jours
  • Masai Mara N.R. + Nakuru N.P. + Lac Naivasha – 5 jours
  • Masai Mara N.R. + Nakuru N.P. + Amboseli N.P. – 6 jours

Le parc national de Samburu est exclu de cette forme de safari en raison de la grande distance et l’ordre de passage des parcs est celui indiqué ci-dessus, en commençant toujours par le parc national du Masai Mara.

Chacune de ces options a ses avantages et ses inconvénients, qui seront abordés dans des articles ultérieurs. Cela dépend aussi de votre budget de voyage, du nombre de jours que vous devez passer pour votre Safari au Kenya, si vous avez l’esprit d’aventure, si vous aimez conduire ou non… comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour décider.

Véhicules utilisés pour les safaris

– 4×4

L’option la moins chère pour les safaris en voiture. Louez un 4×4 auprès de l’une des sociétés de location de voitures de Nairobi pour votre aventure kenyane. Avant de louer la voiture, vérifiez les commentaires de la société de location de voitures sur Internet, les conditions du contrat, vérifiez la voiture au moment de la location pour vous assurer qu’elle est en parfait état, prenez des photos si elle présente des dommages, assurez-vous que vous êtes autorisé à vous rendre dans le parc national du Masai Mara avec elle, vérifiez les niveaux, l’état des roues et qu’elle dispose d’une roue de secours et d’un cric.

– Long 4×4

Presque tous ont tendance à ressembler au Land Cruiser que l’on voit en vert sur la photo ci-dessus. Option plus chère et plus utilisée pour les lunes de miel et les safaris de luxe, et bien sûr avec chauffeur/guide.

– Minivan ou van

Les plus courants pour les safaris au Kenya (ils ressemblent aux matatus mais le toit peut être relevé et sont adaptés pour les safaris), vous pouvez voir les animaux debout depuis l’intérieur. Ils sont idéaux pour les familles ou les voyages de groupe. Ils ont une capacité maximale de 7 personnes.

– Voiture normale

Il existe des parcs où les pistes sont en bon état et où il n’est pas nécessaire de traverser des ravins et des rivières, comme à Amboseli et Nakuru. Dans ces cas, une voiture normale peut suffire, en fait j’ai fait ces deux parcs dans une voiture normale. Le seul parc où le 4×4 est obligatoire est le Masai Mara et le Samburu, les autres peuvent être faits dans une voiture normale mais sans être une chèvre, bien sûr.

Hébergement lors des safaris

– Camping

Tous les parcs naturels ont des campings aux alentours où vous pouvez camper, et dans des conditions plus ou moins bonnes, ils disposent de toilettes, de douches et de bars. C’est l’option la moins chère. Ils coûtent généralement environ 800Ksh/personne (6,5 euros).

– Le campement

Ils sont comme des camps privés avec leur propre infrastructure. Les chambres sont des tentes ou de grandes tentes en toile avec des salles de bains attenantes. Le camp dispose d’un bâtiment bar/restaurant, généralement en pension complète et ne comprenant pas les boissons alcoolisées, les boissons gazeuses et l’eau. Ils sont généralement de catégorie très pauvre à moyenne voire luxueuse, clôturés ou non, à l’intérieur ou à l’extérieur du parc… les prix peuvent donc varier de 20 euros à 200.

– Lodges

Ce sont des lodges avec de grandes infrastructures et toutes sortes de services, certains ont même leur propre piste d’atterrissage. Ils sont généralement situés dans des zones privilégiées au sein des parcs naturels, avec de belles vues panoramiques sur la savane et les animaux. Et bien sûr, ce sont généralement les plus chers. Le véritable avantage, selon nous, est que, comme ils sont bien situés, vous n’avez pas besoin de parcourir de longues distances pour atteindre les zones des parcs où se concentrent le plus grand nombre d’animaux.

Comme vous l’avez vu, le prix d’un safari peut varier considérablement, en fonction des options que vous choisissez. Nous pouvons aller de l’option la moins chère, qui consiste à camper avec sa propre tente et à louer une voiture, à l’option la plus chère, qui consiste à utiliser un 4×4 avec chauffeur et à séjourner dans un lodge.

Quelle que soit l’option choisie, l’important est de bien comprendre que la beauté des paysages, l’environnement et la faune sauvage seront toujours les protagonistes incontestés de cette incroyable expérience.