Que voir et que faire à Gand ?

gand belgique que voir que faire
gand belgique que voir que faire

La vieille ville de Gand est un mélange pittoresque de ruelles bordées de bâtiments pittoresques qui longent de beaux canaux. Pour les passionnés d’histoire et d’architecture, cette ville n’a pas son pareil. Et pour vous donner un avant-goût de ce qui vous attend, ne manquez pas ces attractions à voir à Gand.

Avec Bruges, Gand est l’attraction architecturale vedette de la Belgique. Mais contrairement à Bruges, vous pouvez la visiter sans les hordes de bus touristiques. Une promenade dans la ville un soir d’été, lorsque la plupart des bâtiments importants sont illuminés, est une expérience inoubliable.

Tout comme une promenade en bateau sur les nombreux bras des canaux de l’Escaut et de la Lys qui sillonnent la ville. En outre, l’absence de touristes en fait un endroit idéal pour découvrir la culture flamande moderne locale.

1. – Cathédrale Saint-Bavon

Sur le côté est de la Sint-Baafsplein se trouve la cathédrale Saint-Bavon. Il s’agit d’un bâtiment majestueux en brique et en granit avec une crypte romane provenant de son prédécesseur, l’église de Sint-Jans. Charles V a donné à la cathédrale son nom actuel après avoir détruit la précédente pour construire une forteresse. C’est sans aucun doute l’une des principales attractions à voir à Gand.

Le haut chœur de la cathédrale gothique date du 13e siècle. La tour de style gothique tardif et la nef principale ont été construites aux 15e et 16e siècles. L’intérieur de la cathédrale est richement décoré de peintures uniques. Dont La conversion de saint Baaf de Pierre Paul Rubens (1624) et Le Christ parmi les docteurs de Frans Pourbus (1571).

L’œuvre la plus célèbre est l’Autel de Gand, également connu sous le nom d’Adoration de l’agneau mystique. Il s’agit du plus grand chef-d’œuvre de la peinture flamande ancienne. Sous l’église principale, la vaste crypte contient de nombreuses tombes d’évêques et un riche trésor. L’extraordinaire triptyque du Calvaire de 1464 réalisé par Joos van Wassenhove est également exposé dans l’une des chapelles.

2.- Gravensteen

Gravensteen est l’une des forteresses les plus solides d’Europe occidentale, entourée par la rivière Lieve. Il a été construit entre 1180 et 1200 sous les ordres de Philippe d’Alsace, l’ancien comte de Flandre. Il repose sur la base d’une structure antérieure du IXe siècle et a été créé dans le style des châteaux des croisés syriens. Aujourd’hui, elle reste un exemple unique de l’art des fortifications de l’Europe médiévale et une visite incontournable à Gand.

Au XIVe siècle, il cesse d’avoir une fonction militaire et est utilisé par les comtes pour l’administration des terres. En 1800, il est devenu propriété privée et a été transformé en usine de coton. En face du château s’étend l’ancienne Sint-Veerleplein, probablement la plus ancienne place de Gand. Cette place était autrefois une place de marché, mais elle a également été le lieu d’exécutions et de brûlures de victimes de l’Inquisition.

3.- Le Beffroi

Sur le côté ouest de la Sint-Baafsplein se trouve le clocher de 91 mètres de haut. C’est le symbole de l’indépendance de la ville et le lieu où étaient conservées les chartes des privilèges de Gand. La tour a été commencée vers 1300 et achevée en 1338. La tour actuelle a été restaurée dans sa forme originale du XIVe siècle au début de ce siècle et a remplacé le clocher en bois de 1380.

Elle est couronnée par un dragon en cuivre doré, qui a été installé pour la première fois en 1377. Aujourd’hui, il s’agit d’une réplique, tout comme les quatre figures armées aux coins de la plate-forme. Un seul de ces originaux subsiste et peut être vu au rez-de-chaussée.

La splendide salle des draps se trouve juste à côté du beffroi. Ce bâtiment était le lieu de rencontre des marchands de laine et de tissus. Il a été transformé en prison au 18e siècle. Aujourd’hui, il dispose d’un café-restaurant très apprécié des touristes.

4.- Hôtel de ville

Construit sur une longue période, le magnifique hôtel de ville de Gand combine une variété de styles architecturaux. Il a été construit dans le style de l’hôtel de ville de Bruges en 1482, à côté de la salle du conseil. Plus tard, les architectes ont construit une nouvelle aile dans le style gothique tardif. Celle-ci est richement décorée de statues.

Cependant, la construction de cette partie a été suspendue en 1539. Seul un quart du plan initial a été réalisé et seuls la salle de la Paix, la Keure et la chapelle de mariage ont été construits. Les travaux n’ont repris qu’à la fin du XVIe siècle, ce qui explique que l’aile donnant sur le Botermarkt soit de style Renaissance. Tout comme la salle du trône à l’étage supérieur.

5.- Zone du vieux marché

Le Vieux Marché était à l’origine un marché aux poissons. Puis, au XVIIe siècle, il a commencé à fonctionner principalement comme un marché aux légumes. À l’ouest de la zone du marché se trouve la longue Groot Vleeshuis. Il s’agit d’un marché aux viandes médiéval couvert avec une maison de guilde, une chapelle et de nombreux pignons sur le toit.

Le bâtiment date de 1406-1410 et a été restauré en 1912. À l’extrémité sud de la Vleeshuis se trouve la Penshuizeken (cabane à entrailles) où les pauvres recevaient les entrailles des animaux abattus. Aujourd’hui, le bâtiment Vleeshuis est un restaurant, mais même si vous n’avez pas faim, vous pouvez toujours voir l’intérieur. C’est un beau site historique à voir à Gand.

6.- Museum voor Volkskunde (musée de la culture)

Immaculé en 1962, cet ancien hôpital pour enfants fondé en 1363 est l’un des derniers Godshuizen de Belgique. Ces maisons ont été fondées par des familles riches pour les nécessiteux. Dans une cour pittoresque se trouvent 18 chalets flamands typiques. Ils sont tous reliés entre eux et abritent désormais le très vaste Museum voor Volkskunde.

Elle possède une remarquable collection d’équipements, de documents et d’objets quotidiens qui donnent une image vivante de la vie populaire flamande vers 1900. Les ateliers et les salles de séjour restaurés sont particulièrement intéressants. Il y a également une salle à manger, une boutique de coiffeur, une cordonnerie, une apothicairerie, une boulangerie et un atelier de bougies. Si vous êtes un amoureux de l’histoire, c’est un lieu incontournable à Gand.

7.- Ruines de Sint-Baafsabdij

Dans la partie orientale de la ville, de l’autre côté du Slachthuisbrug sur le canal de la Lys, se trouvent les ruines de Sint-Baafsabdij. Il s’agit d’une abbaye fondée en 630 par Saint Amandus et reconstruite après avoir été détruite par les Normands au 10ème siècle. Il reste la galerie du dernier cloître gothique, les toilettes octogonales, des parties de la salle capitulaire et du réfectoire.

Le réfectoire, avec ses belles fresques romanes du XIIe siècle, abrite le musée Stenen Voorwerpen (musée de la sculpture et de la taille de pierre). Il contient une extraordinaire collection de pierres tombales médiévales, de sculptures gantoises et d’objets architecturaux du XIIe au XVIIIe siècle, ainsi que des mosaïques.

8.- Musée de Gand

Installé dans les bâtiments en briques de l’abbaye cistercienne de Bijloke, le musée de Gand est l’un des plus riches de Belgique. Il présente une collection remarquable qui retrace le patrimoine et la culture de la ville dans un cadre historique unique. Les nombreuses salles racontent l’histoire chronologique de la ville de Gand. Ses expositions comprennent des bijoux, des armes, des textiles, des livres, des peintures, des icônes religieuses et des céramiques.

Le point central du musée est le réfectoire du XIVe siècle, doté d’un exceptionnel portique en briques. Les murs intérieurs sont recouverts de fresques, dont une peinture de 10 mètres de long représentant la Cène. En plus de la collection permanente, le musée accueille un certain nombre d’expositions temporaires. Ceux-ci sont présentés dans le bâtiment voisin du monastère.

9.- Musée des Beaux-Arts

C’est un autre musée incontournable de Gand. Le thème principal de la collection est la peinture du XVe au XXe siècle. La salle centrale présente huit belles tapisseries murales de Bruxelles. Trois ont pour motif l’histoire de Darius (XVIIe siècle) et cinq le thème du « Triomphe des Dieux » (1717).

A gauche de cette pièce se trouvent les vieux maîtres. Dans la salle B, deux œuvres de Hieronymus Bosch se distinguent. Soutenir la Croix et Saint Jérôme. À droite de la salle des tapisseries se trouvent des peintures des XIXe et XXe siècles, notamment d’artistes belges.

10.- Vismarkt et Kraanlei

Le magnifique bâtiment baroque de la Sint-Veerleplein n°5 est l’ancien marché aux poissons, construit en 1689. La porte montre Neptune et des représentations allégoriques de l’Escaut (masculin) et de la Lys (féminin). Au nord-est, le canal Kraanlei longe la Sint-Veerleplein, bordée de maisons élégantes. Immédiatement à gauche se trouve le numéro 1, le Craenenburgh. Puis la rangée de maisons De Lelye construites vers 1500 dans le style gothique brabançon.

Le numéro 13, In den Bliekenmarkt, est une ancienne poissonnerie. Plus loin le long du Kraanlei se trouve la maison n° 75, De Klok, datant du 17ème siècle. Elle possède un escalier en colimaçon orné de nombreux reliefs allégoriques. Le n° 77, De Zeven Werken van Barmhartigheid, et le n° 79, Het Vliegend Hert, sont des maisons baroques du XVIIe siècle, décorées de reliefs exquis. Une belle promenade à voir à Gand.

11.- Graslei

Certaines des plus belles maisons de guilde de Belgique sont situées le long du canal Graslei. C’est un excellent endroit pour une promenade avec plus qu’un intérêt passager pour l’architecture. Allez voir la Gildehuis der Vrije Schippers (Maison des bateliers libres), construite en 1531 dans le style gothique brabançon. Et la Gildehuis der Graanmeters (Maison des peseurs de grains), avec son pignon en escalier datant de 1698.

Plus loin, nous verrons le Tolhuisje (Maison des Douanes), un bâtiment de la Renaissance flamande datant de 1682. Elle se trouve à côté de l’édifice roman Spijker ou Koornstapelhuis (vers 1200). La Gildehuis der Metselaars (maison des francs-maçons) de 1527, de style gothique brabançon, complète cette rangée unique de maisons de guilde.

12.- Korenlei

Un autre endroit incontournable de Gand est le canal Korenlei. Elle est bordée de splendides façades et offre une vue sur des maisons encore plus raffinées. En vous promenant le long de celui-ci, prenez note des maisons suivantes : Le numéro 15 est le site de l’ancien Hof van Gruuthuse, (Maison du Duc d’Egmont). Il date de 1352 et a été remplacé par un bâtiment à la façade néoclassique.

Le numéro 7 de la Korenlei est la Gildehuis der Onvrije Schippers, un bâtiment baroque datant de 1739. Faites également attention à la belle façade du n°24, Lintworm en Krocht. Il s’agit d’un château roman du 12e siècle, reconstruit au début du 20e siècle.