Que voir et que faire en Crète ?

crete que voir que faire
crete que voir que faire

La Crète est la plus grande île de Grèce, et il y en a plus de 6000 dans le pays ! Même si elle n’est pas aussi pittoresque que Mykonos ou Santorin, vous êtes sûr d’apprécier votre visite en Crète. C’est une valeur sûre si vous recherchez de bonnes plages et si vous vous intéressez à l’histoire. Voici 25 lieux incontournables à visiter en Crète.

1. La lagune de Balos et l’île de Gramvousa, un petit coin de paradis.

Nous n’avons jamais vu une plage comme celle de la lagune de Balos. Les mille nuances de bleu de l’eau se confondent avec le sable blanc. C’est un endroit assez touristique, mais nous ne l’avons pas trouvé envahissant du tout car le lagon est très spacieux. C’est sans aucun doute notre endroit préféré en Crète.

Comment se rendre au lagon de Balos

Vous pouvez vous rendre à la lagune de Balos avec une voiture de location. Veuillez noter que les 9 derniers kilomètres se font sur une route non goudronnée. En cas d’incident, les sociétés de location de voitures ne seront pas tenues responsables, il est donc conseillé de prendre une voiture un peu plus haute pour éviter tout problème. Il y a un droit d’entrée de 1 € lorsque vous arrivez au parking. Pour accéder au lagon depuis le parking, vous devrez marcher pendant environ 15 minutes sur un chemin de terre. Mais je suis sûr que ça passera vite avec les superbes vues.

Si vous n’avez pas de voiture ou si vous préférez vous reposer, il existe un bateau qui part tous les jours du port de Kissamos. Le grand avantage est que, en plus de voir la lagune de Balos, vous vous arrêterez sur l’île de Gramvousa (autrement inaccessible). Elle dispose d’une plage spectaculaire et d’une forteresse au sommet de l’île avec des vues magnifiques.

2. La Canée et son port vénitien

Si nous devions choisir une seule ville à voir en Crète, ce serait La Canée. Pas tant pour la ville elle-même (qui est très bien aussi) que pour le nombre d’endroits merveilleux à visiter dans les environs.

Si vous avez quelques heures pour vous promener dans la ville de Chania, vous ne pouvez pas manquer son magnifique port, décoré de restaurants et de maisons aux façades colorées. Le port a été construit pendant la période vénitienne et est devenu l’un des plus importants de la Méditerranée orientale.

3. Plage d’Elafonisi, les Caraïbes grecques

Vous ne pouvez pas manquer cette plage à l’eau turquoise et au sable fin et rose, on dirait les Caraïbes ! Les restes de coquillages sur le rivage rendent le sable rose. L’eau est meilleure que dans une piscine, cristalline, peu profonde et calme malgré le vent. Pour toutes ces raisons, Elafonisi fait partie du programme de protection du site Natura 2000. On peut s’y rendre facilement en louant une voiture ou en réservant une excursion depuis La Canée.

4. Les gorges de Samaria, le plus long canyon d’Europe

Si vous aimez la randonnée, les gorges de Samaria sont un incontournable de la Crète. Il s’agit du plus long canyon d’Europe, avec 16 kilomètres. Le chemin descend des plus hautes montagnes de Crète (1230 mètres) jusqu’au niveau de la mer. En chemin, vous verrez des paysages spectaculaires et, si vous avez de la chance, des animaux indigènes comme la chèvre kri-kri.

Le chemin n’est pas très difficile techniquement, mais la randonnée est assez ardue. Vous passerez 3 à 6 heures à marcher sous le soleil. Pendant les mois d’hiver, le sentier est fermé pour des raisons de sécurité. L’entrée du sentier coûte 5 €.

5. La plus grande collection de maillots de football du monde.

L’un des endroits les plus curieux à voir en Crète est le musée de l’équipe de football grecque. Il possède une collection de centaines de maillots d’équipes nationales du monde entier, et pas seulement de Grèce. C’est un véritable bijou pour les amateurs de football, car vous pouvez y voir des maillots signés par les plus grands joueurs de l’histoire.

Le propriétaire est très attentif et vous pouvez voir sa passion pour chacun des objets exposés. Dès que vous entrez, il vous donne des explications sur les maillots les plus célèbres, la signification de ce match et l’histoire de l’obtention du maillot. Il nous a même laissé soulever la réplique de la coupe de l’Euro remportée par la Grèce en 2004. L’entrée est gratuite.

6. Héraklion et sa forteresse

Héraklion est un lieu incontournable à visiter en Crète. La grande majorité des ferries arrivent dans le port d’Héraklion et l’aéroport s’y trouve également. Ainsi, même si vous n’êtes que de passage, vous passerez probablement au moins quelques heures dans la capitale de la Crète.

Pour être honnête, la ville ne possède pas autant d’attractions que d’autres parties de l’île. Mais lors d’une visite à Heraklion, vous ne pouvez pas manquer la forteresse qui entoure le port. Il a été construit au 13e siècle, après la conquête de la ville par les Vénitiens. Au fil des siècles, il a servi à diverses fonctions, du stockage de nourriture au recrutement de prisonniers.

7. Le palais minoen de Knossos, l’une des principales attractions à voir en Crète.

À environ 5 kilomètres d’Héraklion, vous pouvez voir les vestiges du palais de Knossos. Construite vers 2000 avant J.-C., elle était le centre politique et culturel de la civilisation minoenne. Knossos est considérée comme la plus ancienne ville d’Europe et comptait jusqu’à 100 000 habitants à son apogée.

Les ruines du palais ont été découvertes en 1878 et depuis lors, les archéologues ont tenté de reconstituer certaines des 1200 pièces de l’immense complexe. Le palais a dû être reconstruit après un tremblement de terre, mais l’éruption du volcan de Santorin en 1450 avant J.-C. a entraîné sa destruction définitive et la fin de la civilisation minoenne.

L’entrée est de 15 €. L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 18 ans et les étudiants de l’UE.

8. La belle cathédrale d’Agios Minas

Ne quittez pas Héraklion sans visiter sa cathédrale orthodoxe. C’est l’une des plus grandes que nous ayons vues pendant notre voyage en Grèce. Son dôme central et ses deux tours sont impressionnants. Il a été achevé en 1895, après plusieurs décennies de construction interrompue en raison de la révolution crétoise contre l’occupation ottomane.

Elle est dédiée à Saint Minas, le saint patron de la ville. À côté, vous pouvez voir un temple plus petit et encore plus ancien dédié au même saint.

9. Le palais minoen de Phaistos

Phaistos (ou Festos) était une autre ville de grande importance pendant la période minoenne. Les vestiges du palais de Phaistos, avec une cour centrale et une architecture plus simple que le palais de Cnossos, sont beaucoup moins fréquentés. C’est donc un bon endroit à voir en Crète sans les foules.

C’est dans ce palais que fut découvert en 1908 le mystérieux disque de Phaistos, un disque d’argile portant des inscriptions sur ses deux faces. Il reste l’un des plus grands mystères de l’archéologie, car son origine et sa finalité n’ont pas encore été découvertes.

10. Matala Beach, un lieu chargé d’histoire et de légendes

À la fin des années 1960, la plage de Matala est devenue célèbre pour avoir accueilli les adeptes du mouvement hippie. Beaucoup ont vécu dans les grottes construites par les Romains comme tombes des siècles auparavant. Aujourd’hui, il est difficile de retrouver le calme de cette époque, car elle est devenue l’une des plages les plus célèbres de Crète. Entourée de falaises et de grottes, elle présente un paysage unique.

Selon la légende, Zeus s’est transformé en taureau pour conquérir la princesse Europe. Il a réussi à la kidnapper et à l’amener sur cette plage avant de la violer et de la mettre enceinte.

11. Agios Nikolaos et le lac Voulismeni

Agios Nikolaos est la principale ville de l’est de la Crète. Bien qu’il s’agisse d’un endroit très touristique, il parvient à conserver le charme d’un village de pêcheurs. La particularité de cette ville est le lac Voulismeni, qui communique avec la mer. Toute la zone portuaire est entourée de boutiques et de restaurants aux façades colorées qui lui confèrent une belle allure.

12. Plage de Voulisma et baie de Mirabello

Agios Nikolaos a une petite plage à deux pas du centre, ce qui est très bien. Mais si vous voulez un endroit où passer la journée, nous vous recommandons de vous éloigner de la ville de 10 kilomètres et de découvrir la plage de Voulisma. Il est spacieux, avec une belle eau et assez chaud selon les normes grecques. Il est situé dans la baie de Mirabello, une région dont les plages valent le détour.

13. L’île historique de Spinalonga

Un bateau part quotidiennement du port d’Agios Nikolaos pour l’île de Spinalonga. Elle n’a pas toujours été une île, car elle a été séparée du continent pendant l’occupation vénitienne de la Crète. Ce sont les Vénitiens qui lui ont donné ce nom.

Spinalonga est un lieu quelque peu mystérieux, car il a servi de léproserie, l’une des dernières en Europe, et a fermé en 1957. Vous pouvez encore voir la ville fantôme, avec les bâtiments en ruine abandonnés depuis.

Un aller-retour en bateau depuis Agios Nikolaos coûte 16 €. Avant d’atteindre Spinalonga, vous vous arrêtez à la baie de Kolokitha, où vous pouvez vous baigner.

14. Le centre historique de Rethymnon, une chose très intéressante à voir en Crète.

Entre les grandes villes d’Héraklion et de Chania se trouve Rethymnon, la troisième plus grande ville à visiter en Crète. Bien qu’elle ait tendance à être reléguée au second plan en tant que destination touristique, nous l’avons beaucoup aimée. Sa vieille ville est magnifique, avec des bâtiments en pierre, des fleurs accrochées aux façades et des cours vénitiennes. Heureusement, il n’a jamais subi de catastrophe naturelle et est l’un des mieux conservés de l’île.

L’atmosphère est très animée grâce aux magasins et aux restaurants qui sont ouverts tard en été. Le lieu le plus photographié de la ville est la fontaine Rimondi, construite en 1626 au cœur de Rethymnon, et ne manquez pas la forteresse vénitienne.

15. Des centaines de boutiques alléchantes vendant des produits typiques.

Vous ne pouvez pas quitter la Crète sans avoir goûté à certains des mets les plus typiques de l’île. Comme partout ailleurs en Grèce, le yaourt grec et la feta frite au miel sont impressionnants. Ne manquez pas les dakos en entrée, des toasts avec des tomates écrasées, du fromage et de l’huile d’olive sur le dessus. Mais la spécialité de l’île, ce sont deux liqueurs très fortes à base de raisin : le raki et l’ouzo – à boire avec précaution !

16. Le monastère d’Arkadi et son histoire passionnante

Près de Rethymnon se trouve l’un des lieux les plus historiques à visiter en Crète. Le monastère d’Arkadi est un centre spirituel, religieux et scientifique depuis près de huit siècles. Son église vénitienne, située dans la cour centrale, est magnifique. On peut s’y rendre en bus depuis Rethymnon et l’entrée coûte 3 €. En plus de la beauté et de la paix du lieu, vous devez connaître son histoire.

Le monastère était un site clé lors de la révolution contre l’occupation ottomane en 1866. Près d’un millier de personnes s’y sont réfugiées pendant une bataille et après trois jours, alors que tout était contre les Crétois, ceux-ci ont décidé de bombarder le monastère et de se sacrifier plutôt que de se rendre à l’ennemi. Cet acte a réussi à attirer l’attention du reste du monde et le monastère d’Arkadi est un symbole de la résistance aux Ottomans.

17. Plage de Stavros

Stavros est passé du statut de village de pêcheurs à celui de destination touristique majeure grâce à sa plage spectaculaire. Outre son sable fin et son eau turquoise, la caractéristique la plus originale est le paysage environnant. À côté de la plage de Stavros se dresse une montagne célèbre pour avoir figuré dans la scène finale du film Zorba le Grec, avec Anthony Quinn.

Axée sur la plage, elle dispose de toutes sortes d’installations : douches, bars de plage et restaurants sur la promenade. C’est donc un endroit idéal pour passer quelques jours de détente en séjournant dans l’un des hôtels de Stavros.

18. La plage de Falassarna, l’une des meilleures plages à visiter en Crète.

Une autre étape recommandée en Crète pour les amateurs de plage est Falassarna. Il ne s’agit pas d’une seule plage, mais d’un groupe de cinq. Elles ont figuré à de nombreuses reprises dans les classements des meilleures plages de l’île, vous ne pouvez donc pas les manquer 🙂 .

Son sable blanc fait ressortir la couleur bleue de l’eau. Essayez d’y aller un jour où il n’y a pas trop de vent, car Falassarna est assez exposée et il peut y avoir de la houle. Mais les surfeurs vont se frotter les mains. Grâce à leur orientation vers l’ouest, ces plages offrent de superbes vues sur le coucher du soleil. Falassarna est facilement accessible en bus depuis Chania ou Kissamos.

19. Le lac Kournas et ses mille couleurs

Le seul lac d’eau douce à voir en Crète se trouve au centre de l’île. Le lac de Kournas n’est pas très grand, mais il vaut la peine d’être visité. Le plus curieux est de voir comment les couleurs de l’eau changent lorsque la lumière la frappe. Vous pouvez louer un bateau pour l’explorer, vous promener le long de ses rives ou même vous baigner lorsque le niveau de l’eau baisse à la fin de l’été.

20. Loutro, l’un des plus jolis villages à voir en Crète

Ce petit village de 50 habitants multiplie sa population pendant les mois d’été, lorsque la plupart des personnes qui se promènent dans ses rues sont des touristes. Malgré cela, c’est l’un des coins les plus paisibles de Crète. Il peut être atteint en 20 minutes en ferry depuis Chora Sfakia.

Ses maisons blanchies à la chaux, blotties sur les falaises, semblent sortir d’un tableau. Le village est entouré de montagnes pour les randonnées et de plages turquoises pour la baignade à votre retour. C’est une excursion d’une journée idéale en Crète, mais si vous souhaitez vous reposer, vous pouvez séjourner dans l’un des rares hôtels avec vue sur la mer.

21. Les magnifiques moulins de Lasithi, un spectacle unique à voir en Crète

Le plateau de Lasithi possède l’un des paysages les plus curieux à voir en Crète. Les petits villages qui occupent la région sont entourés de centaines de moulins traditionnels à lames blanches. Au cours du siècle dernier, l’énergie éolienne a été utilisée comme moteur pour les systèmes d’irrigation des cultures. Les nouvelles techniques les ont aujourd’hui rendues obsolètes, mais le parc éolien de Lasithi était autrefois le plus grand du monde, avec des milliers de moulins à vent.

22. La plage cachée de Seitan Limania

Cette petite crique située à 20 kilomètres de La Canée est un véritable paradis à voir en Crète. Son nom provient de l’époque de la domination turque. Seitan signifie Satan en turc, tandis que Limania signifie port en grec. Il est considéré comme un « port maudit » en raison des grosses vagues qui s’y trouvent. Mais ne vous inquiétez pas, la falaise offre une protection parfaite contre la mer agitée et l’eau de cette crique est merveilleuse : cristalline, calme et à une température idéale.

Comment se rendre à la plage de Seitan Limania

Si vous vous y rendez en voiture, vous devez conduire très prudemment sur le dernier tronçon jusqu’à la plage. La route est très sinueuse, il n’y a pas de garde-fous et des pierres peuvent tomber. Si vous préférez, vous pouvez vous y rendre en bus depuis Chania pour 3 €.

La route qui mène du parking à la plage est assez raide et il est conseillé de porter des chaussures fermées pour éviter de glisser sur les pierres. Il est préférable d’arriver tôt le matin pour éviter la foule. Comme il s’agit d’une petite plage, elle se remplit très rapidement.

23. Gortina, un site historique à voir en Crète

C’est un autre des nombreux endroits à voir en Crète si vous vous intéressez aux sites archéologiques. Il s’agit d’un complexe unique, qui conserve des ruines de l’époque néolithique, minoenne et plus tard romaine. C’est à cette époque que la ville était à son apogée, étant le centre du pouvoir en Crète. E

e site le plus intéressant aujourd’hui est les restes de la basilique d’Agios Titos. Elle a été construite au VIIe siècle dans le style byzantin et marque le site où saint Titus a été martyrisé. Le prix d’entrée est de 6 €.

24. Chrissi et ses plages

Au sud de la Crète se trouve l’île de Chrissi, un véritable paradis grâce à ses plages de rêve et à la forêt de cèdres qui occupe le cœur de l’île. Veuillez noter qu’il fait partie du programme de protection Natura 2000. Il est donc interdit de ramasser des coquillages sur le rivage et, évidemment, de jeter des détritus, de faire des feux de joie ou de faire quoi que ce soit de ce genre que vous ne feriez pas sur une autre plage.

Pour se rendre sur cette belle île, il faut prendre un bateau depuis la ville d’Ierapetra. La plupart partent le matin et reviennent en milieu d’après-midi, ce qui vous laisse le temps de profiter de la journée sur Chrissi.

25. La grotte de Zeus, un endroit curieux à voir en Crète

Saviez-vous qu’il y a plus de 3 000 grottes sur l’île ? Pour terminer notre liste de choses à voir en Crète, nous ne pouvions pas laisser de côté la plus célèbre d’entre elles. Près du village de Psychro se trouve la grotte où, selon la légende, la Titanesse Rhéa a donné naissance à Zeus. D’autres versions disent qu’elle l’a caché là pour le protéger de son père, Cronus, qui voulait avaler le bébé. En raison de ce mythe, la grotte de Dikteon est la grotte la plus visitée. Vous pouvez imaginer la légende et contempler ses stalagmites et stalactites pour 6€.